Projets financés selon les axes de l’IRIS Études Globales

 Études globales analyse le monde global dans sa profondeur historique et dans sa dimension sociale et politique. La multidisciplinarité, la transversalité, les enquêtes de terrain et le décentrement culturel orientent ses démarches, centrées autour de trois axes et trois groupes de force au sein de PSL :

  • Globalisation et politique : l’espace publique n’est plus celui de l’État-nation mais transcende les communautés linguistiques. Violences, exils et justice globale sont au cœur des nouveaux mouvements tels que le printemps arabe.
  • L’Europe décentralisée conteste le récit classique liant modernité et expansion de l’Occident et met l’accent sur le colonialisme, les échanges économiques et l’existence de modernités multiples et connectées.
  • Perspectives globales : le prisme de l’Asie interroge les circulations et connexions entre plusieurs parties du monde sur la très longue durée, bien avant l’expansion de l’Occident, et rend compte de la force centrale de l’Asie pendant des millénaires.

Ce programme vise à analyser le monde global dans sa profondeur historique et dans sa dimension sociale et politique. Il permet de tirer parti des forces au sein de PSL, fédérées autour de la multidisciplinarité, la transversalité, les enquêtes de terrain et le décentrement culturel. A ce stade, trois grands axes thématiques ont été dégagés, qui correspondent à trois problématiques distinctes et trois groupes de forces au sein de PSL.

Les projets financés dans le cadre de l’IRIS s’inscrivent dans ces problématiques. Certains projets se situent à un niveau transversal, leur thématique se situant au carrefour des questionnements de l’IRIS, d’autres s’inscrivent plus spécifiquement dans l’un des axes de l’IRIS.

Tous les projets financés par l’IRIS Études Globales
Projets financés liés à l’axe 1
Projets financés liés à l’axe 2
Projets financés liés à l’axe 3

.

Projets financés transversaux aux trois axes :


Intitulé du projet :

Les suds dans le monde : un défi épistémologique

Porteur du projet :

Rémy Bazenguissa-Ganga

Etablissement porteur :

EHESS

Etablissements partenaires :

ENS

Axe de l’IRIS Etudes Globales ou projet transversal :

Projet transversal

Résumé du projet :

Ce programme de recherche en épistémologie des études d’aires culturelles vise à poser d’une nouvelle façon le problème, récurrent dans les études des Suds, dû à ce que les sciences auxquelles elles recourent ont été fondées en contexte colonial et ont d’abord été appliquées aux aires colonisées au point de vue colonisateur : comment les concepts et les méthodes des sciences humaines et sociales ne déformeraient-ils pas les réalités auxquelles ils sont appliqués ? Pour ce faire, ce programme organise la rencontre de champs scientifiques habituellement éloignés : les études d’aires culturelles, la théorie sociale de la connaissance et la philosophie de l’esprit. Il est réalisé dans le cadre d’une association entre I’EHESS et l’ENS pour PSL, Columbia University et l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar. Il est structuré par trois événements : un atelier préparatoire à Columbia en janvier, une école d’été à PSL en juillet et un colloque international à l’UCAD en décembre 2017. Il est orienté vers la réalisation d’un ouvrage collectif interdisciplinaire et international, prévu en juin 2018, qui se voudrait une contribution épistémologique aux études globales, en y favorisant l’intégration des études d’aires anciennement colonisées.

Durée du projet (pour les colloques, date de l’événement) :

Janvier 2017 – juin 2018 (18 mois)


Intitulé du projet :

Ecole thématique : « La mondialisation de la santé. Quelles approches, quels enjeux pour les sciences sociales ? »

Porteur du projet :

Jean-Paul Gaudillière

Etablissement porteur :

EHESS

Etablissements partenaires :

Dauphine

Axe de l’IRIS Etudes Globales ou projet transversal :

Projet transversal

Résumé du projet :

Par l’importance des recherches de sciences sociales qui s’y déroulent et du fait de l’existence en son sein d’établissements de recherche fortement investis dans les divers domaines des sciences biologiques et médicales, la COMUE PSL peut être un lieu de renouvellement majeur des questionnements et recherches sur les transformations des mondes de la santé. Une illustration particulière de ce potentiel concerne les enjeux de la mondialisation. Une école thématique pluridisciplinaire organisée à l’automne 2017 pour favoriser la réflexion sur des thématiques nouvelles ou émergentes, la formation des jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) et le développement des échanges entre tous ceux qui au sein de PSL travaillent sur ces questions. D’une durée de quatre jours, elle associera trois formats de discussion : conférences invitées, ateliers de lecture et présentations de recherches en cours.

Durée du projet (pour les colloques, date de l’événement) :

Septembre 2017 (4 jours)


Intitulé du projet :

Sungai Jaong and the Sarawak river delta history (Malaysia)

Porteur de projet :

Daniel Perret

Etablissement porteur :

EFEO

Etablissements partenaires :

EPHE – CNRS

Axe de l’IRIS Etudes Globales ou projet transversal :

Projet transversal

Résumé du projet :

The purpose of the Sungai Jaong and Sarawak River Delta History Project is to revive interest in the ancient history of a region of Malaysia neglected by research for the last fifty years. Until 1966, archaeological investigations yielded indications of a great archaeological potential as regards ancient settlements apparently dated between the seventh and the fourteenth century CE. Unfortunately this research did not lead to a comprehensive publication. This project proposes to re-investigate this potential through surveys in the Sarawak River Delta and excavations in one of the identified settlement site, that is Sungai Jaong near Santubong. In fact, this site has just been selected by the Sarawak Museum Department to become the information center of the planned Santubong Archaeological Park in 2017. This means that the results of the project will be rapidly shown and made available to the public. This project, a cooperation between the University of Malaya (Kuala Lumpur), the École française d’Extrême-Orient in Malaysia, and the Sarawak Museum Department, will hopefully open new avenues within the framework of cooperation between France and Malaysia.

Durée du projet (pour les colloques, date de l’événement) :

Avril 2017 – Mars 2020 (36 mois)


Intitulé du projet :

Production and Politics. A global perspective on the Ancient Mediterranean City-State

Porteur de projet :

Julien Zurbach

Etablissement porteur :

ENS

Etablissements partenaires :

EHESS

Axe de l’IRIS Etudes Globales ou projet transversal :

Projet transversal

Résumé du projet :

This project follows two aims – To build a common, global history of the Mediterranean in the first millennium BC, that is, the age of city-states before the Roman unification of this part of the world; – To do this through a new perspective on the ancient City-State, taking into account not only the formal aspects of the ‘political space’ but also relations of production and the role of different forms of forced labor, the connection between political and economic rights being essential. Only in that way will it be possible to undermine ethnocentric perspectives (the many forms of ‘Greek miracle’), and to go beyond the ethnocultural boundaries inherited from colonial archaeology (‘the Greeks’, ‘the Romans’), by giving their full place to other zones and people and to pan-mediterranean historical processes.

Durée du projet (pour les colloques, date de l’événement) :

2017-2022 (5 ans)